Ludovic Franceshet, un éboueur pas comme les autres

Publié le

Vu ce midi sur M6

Ludovic a 45 ans.

Après avoir été aide-soignant pendant de nombreuses années il a choisi, il y a quatre ans, de devenir éboueur à Paris "pour la planète", répond-il lorsqu'on lui demande la raison de ce choix. "Ce n'est pas grand-chose, mais ça, je peux le faire, alors je le fais" ajoute-t-il en essuyant une larme.

Il raconte qu'enfant, déjà, il ramassait tous les papiers qui traînaient dans les rues. À sa mère qui le grondait : "c'est sale !" il rétorquait : "mais c'est pour la planète maman !".

Il publie régulièrement des vidéos éducatives sur Tik-Tok.

_____________________
"Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Terrifiés, atterrés, tous les animaux observaient impuissants le désastre.
Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes dans son bec
pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, l'interpelle :
"Colibri ! Tu n'es pas fou ? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu !"
Et le colibri de répondre : "Je le sais, mais au moins je fais ma part."
Légende amérindienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article